Challenges possibles

Il peut y avoir des moments, des périodes ou des conditions où la psyché fonctionne moins qu’idéalement. La gravité des défis peut varier considérablement, de disharmonies mineures aux afflictions débilitantes.

Fragmentation de la psyché: une faculté (raison, volonté ou émotion) fonctionne séparément des deux autres facultés ou les trois facultés opèrent séparément. Avec une faculté isolée, il y a une absence plus ou moins forte de connexion avec les autres facultés de la psyché.


Développement inégal: une ou deux facultés (raison, volonté ou émotion) sont nettement moins / plus développées que l’autre (s).


Mauvaise communication interne entre les facultés: différente de la fragmentation de la psyché qui se traduit par une absence plus ou moins forte de communication interne, on retrouve ici une communication dysfonctionnelle. Elle est parfois, mais pas toujours, liée à la condition antérieure de développement inégal.


Platitude (dullness): manque de conscience, de clarté et de lucidité dans une, deux ou toutes les facultés.


Asynchronie: les vitesses de fonctionnement des trois facultés ne sont pas synchronisées.


Incohérence: l’ordre de fonctionnement des facultés n’est pas correctement ou pas harmonieusement coordonné.


Déséquilibre: les facultés n’opèrent pas en proportion mutuelle promotrice pour optimiser l’efficacité de leur effort commun


Réactif: les facultés opèrent plus dans une défense contre la situation du moment présent plutôt que générant une réponse prolifique aux besoins du moment présent.

Les commentaires sont clos.