17. La guidance est …

… recevoir des informations, de la force, de l’amour, de la puissance, de l’inspiration et de bons conseils des dimensions supérieures. Cela nécessite l’ouverture du canal. Du point de vue psycho-énergétique, l’ouverture du canal central en combinaison avec l’alignement complet du hara sont deux techniques puissantes pour développer le canal de guidance. Mais ouvrir le canal est bien plus que cela. C’est un effort immense qui demande des années de pratique spirituelle.

Etapes pratiques :

  1. Demander
  2. Écouter
  3. Entendre
  4. Comprendre
  5. Agir en accord avec la guidance

Demander

Pour tout : désirs, besoins, souhaits, aspirations, solutions, soulagement, … Amener chaque aspect de votre personne, de votre vie, de votre monde, … dans la lumière de la Conscience Supérieure, de la Puissance et de la Sagesse.

Ecouter

Être ouvert pour entendre, voir, sentir et observer les réponses de la Conscience Supérieure dans les pensées, les visions, les sons, les émotions, la synchronicité, les intuitions, les visions, la conscience, l’appel, etc.

Entendre

Cultiver l’aptitude à recevoir honnêtement.
Discerner les véritables conseils des confirmations de souhaits.
En bref : entendre la vraie réponse, et pas seulement ce que nous voulons entendre.

Comprendre

Mobiliser nos efforts pour la véritable compréhension de la guidance réelle. Parfois, il faut apprendre, demander conseil à des amis ou à des professionnels de confiance, se faire aider dans l’interprétation, … Parfois, demander des informations, des conseils ou des explications supplémentaires à la Source (retour à l’étape 1).

Agir en accord avec la guidance

Ne pas rester dans la posture du « méditant assis qui a compris », mais appliquer les conseils dans la vie quotidienne aussi rigoureusement que possible en termes de contenu, de durée, de motivation, d’intensité, de contexte, etc.
Ne pas agir suivant la guidance est le moyen le plus rapide d’assécher le puits de conseils (grâce). Lorsque suivre la guidance devient une discipline, elle peut devenir une habitude. L’habitude peut devenir un mode de vie. Le mode de vie peut devenir un trait de caractère. Un trait de caractère peut devenir une identité.
À ce moment-là, vivre dans la grâce est devenu la réalité la plus certaine et la plus indestructible de la vie.

La pratique de la Présence Intégrale est un chemin de complétude :

  • 1/4 : L’éveil de la conscience éclairée de notre Être ne constitue qu’un quart du chemin.
  • 2/4 : La capacité à rester en contact avec le Soi supérieur nous fait parcourir la moitié du chemin.
  • 3/4 : Lorsque nous avons réussi à prendre l’habitude permanente d’obéir à notre guidance, nous avons accompli les trois quarts du chemin de la PI.
  • 4/4 : Lorsque cette habitude est devenue notre façon la plus naturelle et spontanée de vivre et d’être, nous ne sommes jamais séparés du Courant Cosmique. Nous vivons alors dans la Grâce. C’est l’aboutissement du chemin de la Présence Intégrale.

Une métaphore :

J’aime utiliser l’analogie de la construction du tunnel sous la Manche pour illustrer l’immensité de l’entreprise. « Le 1er décembre 1990, le plus long tunnel sous-marin a été créé, à 100 mètres sous la mer. A 12h12 exactement, à 15,6 km de la France, et 22,3 km de l’Angleterre. Deux ouvriers foreurs, l’un britannique, l’autre français, donnent le coup de grâce à la percée finale du tunnel sous la Manche, à la jonction des deux tunneliers, et échangent une poignée de main historique en agitant respectivement leur drapeau national ! »

Pour la jonction du tunnel sous la Manche, environ 13 000 ouvriers ont participé au creusement, creusant 95 miles de tunnels à une profondeur moyenne de 150 pieds sous le niveau de la mer. Huit millions de mètres cubes de terre ont été retirés, à raison de 2400 tonnes par heure.
Cet énorme travail peut également servir de métaphore pour le travail de creusement de notre canal spirituel. Tous les éléments de la PI contribuent au développement de notre canal spirituel et, en fin de compte, celui-ci nous conduit à une vie éveillée dans une incarnation humaine.

Le « creusement » implique l’approfondissement de la concentration : pleine conscience (PI-1), la stabilisation de l’alignement (PI-2), le nettoyage et l’élargissement du canal central (PI-12), et l’ouverture à la guidance. C’est la pratique du 17ème élément de la Présence Intégrale. C’est une clé essentielle pour relier la conscience éveillée à la vie humaine pratique.

Lignes directrices :

Eva Pierrakos décrit clairement les conditions préalables, les erreurs et les règles pour développer le canal de guidance. Elle les a utilisées pour consolider sa médiumnité. Mais, même si nous ne sommes pas destinés à devenir médium, le chemin est similaire pour ouvrir notre canal vers la supra-conscience pour des raisons qui font sens pour l’actualisation de notre Être profond dans notre personne et dans notre vie actuelle.

Vivre l’éveil dans la vie pratique :

Ainsi, vivre une vie éveillée, c’est en fait être un médium pour notre Être profond dans la vie sociale et la vie physique. Chaque fois que nous exprimons l’Être profond par nos actions, nos paroles et nos pensées, nous sommes un canal, un médium. À ces moments-là, nous sommes également unifiés avec le Divin Suprême, qui est l’actualisation du divin dans le monde évolutif.

Réaliser notre potentiel :

L’ouverture de notre canal (PI-17) est la 5e catégorie (conscience supra-sensorielle) des 21 éléments de la PI. J’ai de très grandes attentes en termes de conscience supra-sensorielle à condition que les fondations et la construction progressive de la Présence Intégrale soient bien soutenues. Une bonne intégration est nécessaire, sinon les dimensions supérieures sont une dérivation, une fuite, un prélude à un atterrissage douloureux plus tard. Mais avec un développement dédié et durable, la conscience supra-sensorielle nous promet les compétences pour former ensemble une humanité qui vit spontanément en communion optimale avec tout ce qui est. L’individu qui est uni à lui-même est également uni à l’humanité et également uni à l’univers. Cela favorise un contact naturel avec soi-même, les autres et le monde.

Les participants à mes formations sont toujours encouragés à jouir de leur liberté religieuse dans la pleine expression de leur interprétation personnelle des vérités de croyance spirituelle et des faits de l’expérience spirituelle. L’entraînement aux Energies Subtiles renforcera l’unité spirituelle mais pas l’uniformité théologique. Les étudiants de la PI sont invités à exprimer librement leurs pensées, sans nécessairement devenir des « penseurs contestataires ». L’invitation est de devenir un penseur créatif de la vérité, ce qui est un acte beaucoup plus puissant que l’attaque du mensonge. À méditer …

Les commentaires sont clos.