Processus PI

On sous-estime souvent l’impact de notre état de conscience sur les effets et l’efficacité de nos actions et de nos paroles. Ce qui est encore plus sous-estimé, c’est le pouvoir créateur de la Présence profonde à tous les niveaux de notre existence, qu’il soit matériel ou spirituel, personnel ou social, rationnel ou émotionnel, psychologique ou physique, familial ou professionnel, terrestre ou cosmique … Présence Intégrale est conscience toute-envahissante et toute-englobante de la Source créatrice.

lire “La tapisserie humaine

J’utilise la métaphore de la fibre et de la tapisserie pour illustrer la philosophie qui sous-tend le processus de la Présence Intégrale. Le but est de devenir complètement, entièrement et exactement soi-même et d’occuper sa propre place dans le plus grand ensemble de cette planète dans cet univers. En règle générale, il s’agit d’un processus en quatre étapes:

  1. un processus de reconnaissance de qui nous sommes (toutes les attitudes naturelles et spontanées, le partage de soi, les initiatives, les idées, les sentiments, les actions, la créativité qui est une expression authentique de notre véritable essence)
  2. un processus de désapprentissage (de toutes les stratégies d’adaptation que nous avons adoptées pour survivre, appartenir ou nous conformer qui ont compromis notre véritable essence),
  3. un processus de devenir (tout l’être intégral que nous sommes naturellement destinés à être) et
  4. un processus de lâcher prise (laisser la loi de résonance installer automatiquement les connexions dont nous avons besoin et dissoudre les connexions dont nous n’avons pas besoin pour que nous puissions migrer de manière organique et nous synchroniser sans effort avec le biotope auquel nous appartenons vraiment et où nous prospérons naturellement).

La méthode du processus de Présence Intégrale est à la fois unique et universelle. C’est une synthèse d’un certain nombre de méthodes et de pratiques que j’ai sérieusement étudiées avec des enseignants hautement qualifiés et expérimentés, puis appliquées fidèlement à l’esprit de l’enseignement, parfois à titre expérimental. Les méthodes ont été mises à l’essai au cours de décennies de pratique et ont été appliquées et adaptées aux besoins de plus de 10 000 séances de coaching professionnel, de guérison et d’accompagnement de processus. Au cours de décennies d’application réelle, les méthodes ont été transformées, fondues et ont évolué en ce système unifié et plus vaste du processus de PI, qui tient une place pour toutes les variétés des facteurs composants, tout en cédant à ce que j’appelle le pouvoir de l’essentialisme. J’utilise le mot essentialisme dans un sens légèrement différent du sens que Platon et Aristote ont donné au mot, mais c’est le mot existant le plus proche que j’ai trouvé pour préciser ce que je veux dire.

Qu’est-ce que je veux dire avec le mot essentialisme? Toutes les méthodes que j’ai étudiées, pratiquées et appliquées ont une forme, un système, un paradigme, une structure et une procédure clairs et déterminés. Chaque approche a une utilité pour certains besoins de certaines personnes, dans certaines situations et à certains moments de la vie. La forme et la structure de chaque démarche correspondent plus ou moins aux besoins actuels de certaines personnes et à certaines situations. Pourtant, derrière la forme et la structure de la méthode, je perçois aussi un facteur essentiel. Ce facteur essentiel transcende la forme externe de la méthode. Même si ce facteur essentiel transcende la structure formelle de la modalité, il n’est pas nécessairement dépourvu de forme. La forme et la structure subtiles du facteur essentiel de toute protocole sont constituées d’une substance plus vivante que les définitions rationnelles formelles et la manifestation physique de toute méthode. Cette substance vivante est vive, elle respire, elle bouge, elle grandit, elle se développe et possède une intelligence dynamique inhérente.

Cette structure inhérente transcendante de toute méthode ne remplace pas le besoin de formalisation externe, rationnelle et matérielle d’une méthode. La méthode externe est un tremplin utile et un outil d’initiation pour créer un accès vers le facteur essentiel de la méthode. C’est en plongeant minutieusement dans la stratégie externe, en la mettant en pratique et en travaillant avec elle, que l’on peut accéder au facteur essentiel de la méthode. Pour moi, utiliser le pouvoir de l’essentialisme, c’est céder et se mettre au service du facteur essentiel de toute méthode et la laisser se manifester sous sa forme et son expression optimales dans chaque situation unique du moment présent.

En tenant compte de ce contexte, j’expose avec bonheur les méthodes et les enseignements qui constituent les facteurs constitutifs du Processus de Présence -Intégrale.

  • Héritage chrétien
  • Guérison énergétique
  • Psychothérapie corporelle
  • Psychanalyse
  • Le bouddhisme et la pratique de la méditation vajrayana
  • Yoga – Ashtanga / Iyengar / Vini / Hatha
  • Constellations familiales / constellations systémiques
  • Science de l’ingénieur
  • Expérience de l’entrepreneur

Avec la puissance de l’essentialisme, je laisse le facteur essentiel de chacun de ces modèles vous offrir son moteur transformateur et habilitant qui vous aidera à découvrir votre propre véritable Essence et à faire en sorte que votre véritable Essence prenne forme. Cela signifie que le noyau de qui vous êtes peut vraiment faire surface et trouver une expression et une expansion significatives et joyeuses dans votre âme, votre corps et votre esprit. Cela signifie que votre expression de Soi véridique est en relation et se mêle à l’expression de Soi véridique des autres, de sorte que les connexions réelles et les relations authentiques se produisent naturellement. Cela signifie rayonner votre vrai Soi avec une telle puissance que, grâce à la loi de résonance, votre vie devient automatiquement une chaîne permanente de synchronicités essentielles. Cela signifie que vous passez d’une expérience de vie significative et enrichissante à une autre d’une manière qui est orchestrée de façon optimale par l’intelligence plus vaste de Tout-ce-qui-est. Ou pour revenir à la métaphore, laissez le “Tapestry Maker” vous façonner, vous “élaborer, vous colorer et vous placer à votre emplacement optimal, entouré des fibres voisines optimales.

La personne en processus de Présence Intégrale qui se rend avec une intention sincère au processus ouvre un Espace, un lieu de transformation Sacrée. Cet Espace Sacré permet l’accueil de tout ce qui est. Honorer cet Espace demande un profond et sincère respect à la fois de la vulnérabilité et du potentiel total de la personne en transformation de Présence Intégrale ainsi que de chaque membre du groupe, du groupe dans son ensemble, de l’enseignement et de l’accompagnateur. Une intention sincère consiste en:

  • quelque chose que vous voulez créer (plus de) dans votre vie
  • un problème que vous souhaitez transformer dans votre vie
  • quelque chose que vous voulez écarter de votre vie

En pratique, nous allons nous asseoir en cercle et je vais accompagner le travail du processus. Parfois, nous pouvons traiter un thème en groupe. Parfois, nous accompagnons une personne qui soulève un problème personnel. Pourtant, si l’accent est mis sur une personne, le processus n’est pas réduit à cette personne. En accompagnant une personne dans le processus, chaque membre du groupe sera stimulé et accéléré dans son propre processus interne.

Après une séance de Processus, il est recommandé de boire beaucoup d’eau, car l’organisme purifie et libère les toxines et l’eau aide à les évacuer. L’âme aussi se nettoie des toxines (énergétiques), et l’eau potable aide également à évacuer les rejets énergétiques. Ce que vous pouvez faire de plus pour le nettoyage énergétique est de prendre une douche chaude ou un bain chaud avec du sel de bain lorsque vous rentrez chez vous.

Après la session, je vous recommanderais également de prendre note des idées et des expériences que vous avez eues pendant et après le travail du processus. Cela aide à approfondir et à ancrer les progrès et les changements de conscience que vous avez réalisés grâce au travail sur les processus. Je recommanderais fortement de NE PAS entreprendre de discussions importantes avec des personnes importantes juste après le travail du processus. Je recommanderais de laisser toutes les idées pénétrer et d’intégrer d’abord et seulement après de poursuivre en discutant de sujets importants avec d’autres personnes importantes, si cela est encore nécessaire.

30 novembre 2016 – Jan Janssen

Les commentaires sont clos.